Cochabamba : de la « guerre de l’eau » à la conférence alternative sur le climat

Pauline Lavaud, de la Fondation France Libertés, revient sur le symbole qu’incarne Cochabamba, dont la population s’était soulevée dix ans plus tôt contre la privatisation de l’eau. Elle explique également quelles sont les attentes des mouvements qui veulent faire de l’eau un bien commun.

http://www.bastamag.net/article1001.html

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.