Première déclaration de Climate Justice Now! décembre 2007 / Bali

Climate Justice Now! est un réseau d’organisations et mouvements du monde entier, engagés dans la lutte pour la justice sociale, la justice écologique et la justice de genre.

La justice climatique est fondée sur la compréhension que, bien que le changement climatique appelle des actions globales, les pays industrialisés du Nord portent la responsabilité historique de la plupart des émissions de gaz à effet de serre au cours des 250 dernières années. L’énergie bon marché (qu’il s’agisse de pétrole, charbon ou gaz) a été le moteur de leur industrialisation rapide et de leur croissance économique.

Les communautés des pays du Sud, de même que les communautés à bas revenus dans le Nord industrialisé, ont payé le prix toxique de l’extraction, du transport et de la production des combustibles fossiles. Ces communautés font maintenant face aux pires conséquences du changement climatique – des pénuries alimentaires à l’inondation de pays insulaires tout entiers.

Dans le cadre des négociations climatiques internationales, les pays riches et industrialisés ont mis une pression injustifiable sur les gouvernements du Sud pour qu’ils s’engagent à réduire leurs émissions. Dans le même temps, ils ont refusé d’assumer leurs propres engagements légaux et moraux à réduire drastiquement leurs émissions et à soutenir les efforts des pays en développement dans la réduction des émissions et l’adaptation aux impacts climatiques.

Climate Justice Now ! s’emploiera à dénoncer les fausses solutions à la crise climatique que promeuvent ces gouvernements – aux côtés des institutions financières et des firmes multinationales – telles que la libéralisation des échanges, la privatisation, les marchés carbones relatifs aux forêts, les agro-carburants et la compensation carbone.

Nous ne mènerons pas notre lutte qu’à  l’intérieur des négociations climatiques, nous la mènerons également sur le terrain et dans la rue, pour promouvoir de véritables solutions qui incluent :

  • Laisser les combustibles fossiles dans le sous-sol et investir dans les énergies renouvelables, appropriées, efficaces, sûres, propres et contrôlées par les communautés
  • Réduire drastiquement le gaspillage, avant tout et surtout dans le Nord, mais aussi celui des élites du Sud
  • D’énormes transferts financiers du Nord vers le Sud, basés sur le remboursement de la dette climatique et sujets à un contrôle démocratique. Les coûts d’adaptation et d’atténuation doivent être pris en charge en réorientant les budgets militaires, par la mise en place de taxes innovantes et par l’annulation de la dette.
  • Une conservation des ressources basée sur les droits, qui renforce les droits des peuples indigènes à la terre et promeut la souveraineté des peuples sur l’énergie, les forêts, la terre et l’eau.
  • Une agriculture et pêcherie familiales et durables, et la souveraineté alimentaire

Nous sommes engagés dans la construction d’un mouvement vaste et divers, localement et mondialement – pour un monde meilleur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *